30 janvier 2024

Vœux de la mairie 2024

Salle Pierre Moreau, le vendredi 26 janvier 2024 à 19h00, près de 120 habitants de la commune avaient répondu à l’invitation de la mairie pour assister aux vœux de la municipalité. En préambule de son intervention, le Maire, Vincent HULOT, a tenu à rendre hommage à trois anciens Maires de la commune récemment décédés.  Tout d’abord Jean-Claude SOULIS décédé à l’âge de 76 ans le 16 septembre 2023. Élu au conseil municipal pendant 5 mandats, il aura été Maire de 2008 à 2014. Ensuite Gilbert LALOUE, natif de la commune, qui est décédé le 11 janvier dernier à l’âge de 93 ans. Élu municipal pendant 6 mandats, il a été Maire de 1995 à 2008. Enfin, Marcel Ferret, décédé le 13 janvier 2024, a siégé au conseil municipal de Neuvy pendant 5 mandats, dont trois en tant que Maire (1977 à 1995).

Il a aussi évoqué la mémoire de Marcelle GOUPIL qui a occupé jusqu’à sa retraite le poste de cantinière pour l’école de Bernay. Née en mars 1928, elle s’est éteinte au Mans le 16 janvier dernier à l’âge de 96 ans.

Les Bernoviciens avaient répondu nombreux à l’invitation des vœux de la mairie

Un bilan de l’année écoulée et la mise à l’honneur des forces vives de la commune

Après cet hommage, l’élu a détaillé les réalisations significatives conduites en 2023, précisant que le bulletin municipal déposé quelques jours avant dans toutes les boîtes aux lettres, en faisait le détail précis.  En tout premier lieu, la nouvelle station d’épuration avec un système de filtres plantés de roseaux, terminée en octobre 2023, qui permet désormais à la commune de répondre aux conditions nécessaires au futur développement de sa population. Coût de l’investissement 1 137 485 euros, subventionné à 80%.  Ensuite, La création du lotissement des Croix avec ses 20 lots, le parking à proximité de l’école Norbert-Brasseur, l’aire de loisirs de Saint-Julien, ainsi que la finalisation des circuits de randonnée qui proposeront trois parcours différents : 5,5 km, 8 km et 12,5 km.   

Le Maire n’a pas manqué de saluer l’action des conseillers municipaux qui est essentielle pour la bonne conduite des affaires d’une commune, et notamment les Adjoints pour leur formidable implication.

Vincent Hulot a ensuite exprimé sa reconnaissance envers les agents municipaux pour leur compétence et leur dévouement. Il en a profité pour annoncer des changements, notamment le départ à la retraite de Annie BERGER, secrétaire de mairie sur Bernay, et l’embauche de Johann GERMAIN qui renforce ainsi l’équipe technique.

L’élu a tenu également à remercier l’engagement des associations locales et des entreprises de la commune, mettant ce soir-là en lumière l’entreprise SAS Férard créée en 1949, spécialisée au fil des années dans la collecte et le négoce en céréales. Il a surtout mis en avant son fondateur, Maurice FÉRARD, parti à la retraite et dont, hasard du calendrier, fêtait précisément ce jour-là, l’anniversaire pour ses 99 ans. Son fils, Pierre, qui lui succèdera, atteint lui aussi par la limite d’âge, a alors  vendu l’entreprise en fin d’année 2023.  Vincent Bernard, le nouveau directeur, était présent pour parler des projets de l’entreprise. 

Vincent Bernard, le nouveau directeur, était présent pour parler des projets de l’entreprise SAS Férard.

Des projets soumis aux financements

En ce qui concerne les projets futurs, Vincent HULOT a confirmé la restauration avec mise hors eau de l’église Saint Julien, la finalisation de l’aménagement du parking de la Petite Métairie, et la restauration des retables en terre cuite du Maine dont le financement est bouclé.

Dans les projets 2024 d’envergure, figurent le transfert du restaurant-bar-tabac sur la place Hubert Cherbonnier pour un emplacement plus adapté, plus de lumière et d’espace et possibilité d’une terrasse extérieure. Dans les cartons du conseil municipal, un City stade et peut-être la réhabilitation de l’ancien presbytère de Neuvy.  « Toutes ces réalisations nécessitent du financement. Si jusqu’à présent la commune a su attirer les subventions suffisantes, qu’en sera-t-il demain ? De toute façon, rien ne sera engagé sans l’obtention d’aides financières jugées suffisantes » a bien précisé le Maire.

Pour Vincent Hulot les préoccupations sont celles des finances publiques pour faire face aux défis à venir

Des préoccupations largement partagées

La fin du discours a porté sur des préoccupations plus larges, notamment concernant la santé, l’éducation et la sécurité publique, qui sont devenus selon lui, des causes nationales prioritaires. A ce sujet, l’élu, au même titre que bien des Maires en milieu rural, a confié son désappointement de n’être pas suffisamment concerté, encore moins associé aux grandes décisions prises sur Paris.

Vincent Hulot a conclu son intervention en adressant ses vœux les plus chaleureux pour l’année à venir, exprimant ainsi sa confiance dans la capacité de la commune à surmonter les défis à venir. Pour cela, il a appelé à l’unité et à l’engagement de tous les Bernoviciens. La soirée s’est terminée par un grand moment festif autour de la galette et du verre de l’amitié.

Partager